TRAINING CAMP JUDO INTERNATIOANAL PARIS GRAND SLAM 2024

Rédiger par @pletdavid

A la suite du Paris Grand Slam 2024 , le tradtionnel stage international de judo s’est tenu du 5 au 7 février 2024 au dojo de PARIS avec plus de 500 athlètes internationaux .

Année olympique oblige , la plupart des prétendants aux jeux olympiques de chaque catégorie de poids féminine et masculine se sont donnés rendez vous pour le stage international de judo qui s’est tenu du 5 au 7 février 2024 au dojo de Paris ( porte de Châtillon ) siège de la fédération française de judo ( FFJUDO) ;

Pour le coup , étant accrédité en tant que photographe presse international sport pour le compte de DLM PICTURES PHOTOGRAPHIES ( média non lucratif et totalement gratuit créer par des passionés de sport et partageant des articles , albums , photoreportages et vidéos totalement gratuits pour des passionnés de sports) ,nous avons pu constater qu’effectivement qu’âpres l’un dés plus grands tournois au monde de judo que représente le Paris GRAND SLAM 2024, le stage rénunissaient plus de 500 judokas sur les tatamis d’entrainements du dojo de PARIS;

La plupart des judokas y compris les médaillés du week end du tournois du Paris Grand Slam 2024 se sont donnés rendez vous pour prendre une toute dernière fois des renseignements , des informations et surtout prendre la température avant le plus grand rendez vous du monde , en route pour les jeux olympiques de paris 2024;

Bon autant vous l’annoncer d’ores et déjà , le stage fut d’une rare intensité auquel j’ai pu assisté depuis quelques années , j’ai pu constater que la plupart des athlètes de l’équipe de japon ont quasiment participé à tous les ne waza au sol et debout puis enchainés tous les randoris prévus avec abnégation et de l’intensité ; ce fut le cas également pour la plupart des équipes telles que Brésil , Pologne , Turquie , Italie, Georgie, Corée , canada, USA, France , Kosovo, Allemagne ,, le royaume uni , pour ne citer que les teams les plus représentatives sur le tatamis .

En plus du nombre impressionnant des judokas sur les surfaces , il y avait aussi la chaleur ambiante ce qui donnera au final une touche particulière au photographies avec des portraits très serrés.

C’est dans ces instants que l’on peut observer combien il est important de participer à ces stage surtout en route pour les jeux olympiques , on y observe que les judokas invitent les judokas de leur catégorie dans le but de mettre , essayer des séquences techniques dont le but est toujours la performance , apprendre de l’autre ( l’adversaire).

Crédit photo @pletdavid/©dlmpicturesphotographies2024, stage international de judo Paris Grand Slam 2024 , Dojo de Paris, porte de châtillon.

Liens portfolio ©dlmpicturesphotographies /@pletdavid,training camp judo international Paris grand slam 2024 , 6 fevrier 2024 : https://davidplet0718.myportfolio.com


Following the Paris Grand Slam 2024 , the traditional international judo camp was held from February 5 to 7, 2024 at the PARIS dojo, with over 500 international athletes.

With the Olympic year upon us, most of the contenders for the Olympic Games in every weight category (men’s and women’s) turned out for the international judo camp held from February 5 to 7, 2024 at the Paris dojo (Porte de Châtillon), headquarters of the French judo federation (FFJUDO);

For the occasion, being accredited as an international sports press photographer on behalf of DLM PICTURES PHOTOGRAPHIES (a totally free, non-profit media created by sports enthusiasts and sharing articles, albums , photo-reports and videos for sports enthusiasts), we were able to observe that after one of the biggest judo tournaments in the world, the Paris GRAND SLAM 2024, the training course brought together over 500 judokas on the training tatamis of the PARIS dojo;

Most of the judokas, including the medallists from the weekend Paris Grand Slam 2024 tournament, were there to gather information one last time, and above all to take the temperature before the world’s biggest event, the Paris 2024 Olympic Games.

Well, I’d better tell you right now that the course was of a rare intensity that I’ve been able to attend for a few years now. I could see that most of the athletes on the Japanese team took part in almost all the floor and standing ne waza, and then performed all the planned randoris with self-sacrifice and intensity; This was also the case for most of the teams from Brazil, Poland, Turkey, Italy, Georgia, Korea, Canada, USA, France, Kosovo, Germany and the UK, to name but a few of the most representative teams on the tatamis.

In addition to the impressive number of judokas on the surfaces, there was also the ambient heat, which in the end gave a special touch to the photographs with very tight portraits.

It’s in these moments that we can see how important it is to take part in these training courses, especially on the road to the Olympic Games. We can see that judokas invite judokas from their category to try out technical sequences, the aim of which is always performance, and to learn from the other (the opponent).

DAviPLEt.@ Écrit par :