DESTINATION PARIS : UNE AVENTURE PARSEMÉE D’EMBUCHE;

Rédigé par @pletdavid

A la suite du tournoi de PARIS GRAND SLAM 2024 , j’ai pu assisté au stage international de judo le mardi 6 février 2024 au dojo de PARIS , porte de Châtillon;

Autant vous dire que pour arriver à destination , ce fut La Croix et la bannière comme d’habitude dés lors que l’on souhaite venir sur paris en utilisant les transports en commun tels que les trains depuis la gare de Clermont de l’oise vers la Gare du Nord paris ,puis ensuite commence le calvair du métro parisien ( TER , métro vers la porte d’orléan, destination finale .Pour enfin marcher sur 800 mètre vers le dojo de Paris. et le tout avec du matériel de photographe ( Nikon D4 et un objectif à tout faire tel que le 70 -200 mm f/2.8.

Ce qui est surprenant à quelque mois des Jeux olympiques rien n’est prêt pour l’accueil des touristes des jeux olympiques , je ne sais si cela vient de moi , mais j’ai du mal à me repérer et il n’y a pas assez de signalétiques concernant la direction qu’il faudrait prendre pour tel ou tel destination de manière ludiques et simplifiés par des panneaux d’affichage puisque visiblement il semblerait très difficile d’avoir un soupçon d’information fiable de la part des personnes opérant pour le compte de la RATP , ou travaillant pour le compte de société chargés du transports TER; Metro, et en charge de la sécurité des usagers des gares et métro , TER , Bus ;

A chacune de mes sorties vers paris la première réfexion reste inchangé rien n’est mis en place pour les personnes handicapées , ayant des difficultés de mobilités physiques et atteint d’une maladie qui ne cesse de dégénérer il me semble qu’il n’y pas ou peu de système permettant une mobilité moins ardues par exemple la mise à disposition d’ascenseur en nombre suffisant , des portillons d’entrés et de sorties plus adaptés aux morphologies de personnes soit à mon avis 1 mètre de largeur pour les personnes physiques et bagages de cabine type sac photos et ou valise étanche type pelisse ; Car dans mon cas , systématiquement les portes crocodiles se referme avant même que j’ai eu le temps de passer, et ensuite doté d’une aide à la marche dans mes mauvais jours , l’utilisation d’une canne demeure très difficile dans le TER et métro parisien .

Il en va de même pour les marches pieds , aux abords des gares ( Gare du Nord) marche pied trop haut dans la plupart des cas avec une canne, il y a un risque de chute ou de déséquilibre de la personne.

Sans oublier les éternels retards des départs de la Gare du Nord et ou autres incidents depuis le métro parisien , ce qui fait que j’arrive généralement à destination soit en retard soit en sueur du fait de devoir systématiquement gérer un circuit ou l’on recherche son chemin en permanence avec ou sans embuche provoquer soit par les travaux , les chantiers , les grèves , les incidents inopinés , les itinéraires bis , l’antipathie de certains agents d’accueil;

En résumé la France à ce jour n’est pas encore prête pour l’organisation des jeux olympiques d’un point de vue qualité de services et transports des personnes devant se rendre aux différents sites olympiques de Paris 2024.


Following the PARIS GRAND SLAM 2024 tournament, I was able to attend the international judo clinic on Tuesday February 6, 2024 at the Porte de Châtillon dojo in Paris;

I might as well tell you that getting to my destination was a cross and banner affair, as usual for anyone wishing to travel to Paris by public transport such as the train from the Clermont de l’Oise station to the Gare du Nord in Paris, and then the ordeal of the Paris metro (TER, metro to the Porte d’Orléan, final destination). Finally, I walked 800 meters to the Paris dojo. And all with photographer’s equipment (Nikon D4 and an all-purpose lens such as the 70 -200 mm f/2.8.

Surprisingly, with only a few months to go before the Olympics, nothing is ready to welcome Olympic tourists, but I’m having trouble finding my way around, and there’s not enough signposting about the direction to take to a particular destination, in a playful way simplified by billboards, since it would seem very difficult to get any hint of reliable information from people operating on behalf of the RATP, or working on behalf of companies in charge of TER transport; Metro, and in charge of the safety of station and metro, TER and bus users;

Every time I go out to Paris, my first thought remains the same: nothing has been put in place for disabled people. Having physical mobility difficulties and suffering from an illness that keeps on degenerating, it seems to me that there are few or no systems in place to make mobility less arduous, for example the provision of a sufficient number of elevators, entrance and exit gates that are better adapted to people’s morphologies, i.e. in my opinion 1 metre wide for physical people and carry-on luggage such as photo bags or waterproof pelisse-type suitcases; Because in my case, the crocodile doors systematically close before I’ve even had time to get through, and then with a walking aid on my bad days, using a cane remains very difficult in the TER and Paris metro.

The same applies to the steps around stations (Gare du Nord), which are too high in most cases for a cane, risking a fall or the person becoming unbalanced.

Not to mention the eternal delays in departures from Gare du Nord and other incidents on the Paris metro, which means that I generally arrive at my destination either late or in a sweat, due to having to systematically manage a circuit where you’re constantly looking for your way, with or without the hassles caused by roadworks, building sites, strikes, unexpected incidents, alternative routes, the antipathy of certain people, etc.

To sum up, France is not yet ready to host the Olympic Games in terms of the quality of services and transport for people travelling to the various Olympic venues in Paris 2024.

DAviPLEt.@ Écrit par :