PROCESSUS DE DESIGNATION DU PORTE DRAPEAU POUR LES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES ©PARIS2024.

Rédigé par @pletdavid. ( sources communique de presse opération , CNOSF).

Dévoilement le mercredi 13 mars 2024 , du processus de désignation des portes -drapeaux , qui emmèneront les délégations françaises lors des cérémonies d’ouverture des jeux olympiques et paralympiques de ©PARIS2024 .

Le processus de désignation des portes – drapeaux constitue une démarche qui s’inscrit dans la continuité et la philosophie d’une Equipe de France unie, initiée avant les Jeux de Tokyo 2020: soit deux binômes composés d’une femme et d’un homme qui seront élus dans le même temps et selon les mêmes règles, pour représenter la « Team  » France , ayant pour mission de guider les athlètes pour ce rendez-vous historique et d’incarner l’unité de l’Equipe de France. 

LE PROCESSUS DE DESIGNATION

Les fédérations olympiques et paralympiques qualifiées ou qualifiables pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 devront communiquer au CNOSF et au CPSF, les noms des athlètes souhaitant se porter candidats au rôle de porte-drapeau, dans la limite d’une femme et d’un homme par fédération.

Tous les athlètes sélectionnés au titre des délégations seront ensuite appelés à voter directement pour élire leurs porte-drapeaux parmi la liste des candidats. Les athlètes olympiques désigneront les porte-drapeaux olympiques et les athlètes paralympiques, les porte-drapeaux paralympiques.

LES MODALITES DE CANDIDATURE

Pour se porter candidat, l’athlète doit respecter et incarner la Charte des valeurs olympiques et paralympiques, être Olympien ou Paralympien (avoir déjà participé à une édition des Jeux) et répondre à des critères d’exemplarité.

communiqué de Presse CNOSF et CPSF

Par ailleurs, les athlètes ayant déjà été désignés porte-drapeaux par le passé ne pourront pas déposer leur candidature auprès de leur fédération et prétendre à nouveau à cet honneur : une règle qui vise à sacraliser, dans la vie d’un ou une athlète, ce moment d’exception. Pour garantir la diversité des profils et des disciplines, un binôme ne pourra être composé d’athlètes issus d’une même fédération sportive.

LES CONDITIONS DE VOTE

Le vote (un athlète = une voix) des athlètes de la fédération se fera par voie électronique et soumis au contrôle d’un huissier.

Les athlètes, ayant recueilli le plus de voix seront élus porte-drapeaux de la délégation olympique et de la délégation paralympique.


En savoir plus sur DLM PICTURES PHOTOGRAPHIES

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

  
DAviPLEt.@ Écrit par :