CHAMPIONNAT DE FRANCE JUDO 1D SENIORS 2023

Rédigé par @pletdavid

Championnat de France de judo , 1ère division séniors , du 17 au 18 novembre 2023 , au palais des sports de Caen , réunissant les meilleurs judokas par catégories de poids et dont le résultat des podiums impacte la participation au prochain grand slam de Paris 2024 pour certains , tandis que pour d’autres judokas permet d’engendrer des points dans le classement national et ainsi pouvoir prétendre à une qualification aux jeux olympiques de Paris 2024.

Tout d’abord , après 4h25 de route depuis l’oise vers le palais des sports de Caen , nous ne sommes rendu sans encombre à ce magnifique édifice , disposant de parking ce qui est un luxe , et surtout dont l’accès aux coursives s’effectue par ascenseur option hautement apprécié notamment si l’on dispose d’un handicap .

Puis il en va de meme pour le constat de la salle de presse dotée de connectique en nombre suffisante avec possibilité de suivre depuis la presse room , l’ensemble des combats via le tv live associé aux différentes délicates attentions de la part de l’organisation du championnat.

SUR LE PLAN SPORTIF…..

Ce championnat de France depuis 2017 représente une révolution dans le classement national d’une part parce qu’il s’agit d’une année olympique , et par conséquent un certains nombre de judokas dont la qualification est déjà assuré sauf cas de blessure pour leurs places au sein de l’équipe de France aux jeux olympiques de Paris 2024. Et que d’autre part le résultat d’autres judokas qui plus est , apporte de la fraicheur au monde du judo de part leur communication posturale et leur investissement dans ce sport que cela ajoute des surprises bien mérité depuis les années juniors avec un ticket gagnant pour le titre de champion de France .Tandis que pour d’autre cela représente un constat d’échec dont il est nécessaire de se remettre en question et de repartir sur de bonne base pour la saison à venir.

SUR LE PLAN PUREMENT PHOTOGRAPHIQUE …….

Pour ma part j’adore me définir comme un photojournaliste humanitaire , ou la place du judoka à son importance , je marche souvent à l’affection , à l’inspiration sur l’instant ‘t » , je capte sur le moment un décorum , une idée et je déclenche l’appareil , peu importe si il s’agit d’un judoka connu ou non , je fonctionnne à l’instint et avec modestie , je pense que cela se répercute dans la saisie des photographies.

D’ailleurs je crois que je partage la meme passion avec ma fille Léa qui s’améliore de jour en jour .Premièrement parce que j’ai pratiqué le judo et que Léa est toujours pratiquante élite du judo, donc autant dire que nous connaissons notre sujet .Puis comme nous avons eu la chance de suivre la plupart de la nouvelle génération qui monte en puissance nous arrivons à définir le moment de la captation de telle ou telle action .

DES SURPRISES EN PUISSANCE …..

Si je devais retenir un événement sur le week end , je formulerais sans hésiter le sacre de championne de France dans la catégorie des -78 kg féminines de Lyse Versmisse , qui applique tout aussi bien les techniques debout et les liasions enchainées au sol dans la continuité des actions et qui ne laisse aucune place au hasard ( c’est à dire elle applique son schéma tactique de combat ) sans pour autant renoncer au combat dos au centre du tatamis et ainsi gagner en acceptant la saisie .Car on voit trop souvent la tactique qui consistent à faire sortir le judoka du tatamis pour obtenir les pénalités à 3 shidos faute de ne pouvoir saisir le kimono de l’adversaire et c’est très regrettable .Peu importe comment on gagne un combat l’important c’est le résultat.

Puis il y a eu une seconde surprise dans la catégorie des + de 78 kg avec la victoire de M BAIRO Anne Fatoumata contre Léa FONTAINE un véritable chamboulement dans la hiérarchie dans la course à la participation au prestigieux grand slam de PARIS 2024 , en atteignant la plus haute marche du podium au cours d’un combat de puissance et de résilience.

DAviPLEt.@ Écrit par :